4.6.16

MON RETOUR D'EXPERIENCE SUR L'INCUBATEUR MEDIA MAKER



Il y'a quelques mois, l'incubateur Media Maker prenait fin. Comme une pépinière pour les start-up, le but est d'accompagner des jeunes gens ayant un projet de création d'un média, de l'idée jusqu'à sa réalisation finale. Désignée parmi les lauréats de cette première promotion, aux côtés du Quatre Heures et de BuG Magazine,  j'ai pu bénéficier de cet accompagnement pour lequel je vous fais un feedback.

Media Maker est une initiative lancée par le site d'information Streetpress, qui veut apprendre aux personnes motivées comment créer leur propre média. A l'instar de la Street School, qui forme gratuitement de jeunes gens aux journalisme, Media Maker est en quelque sorte son pendant , en prenant cette fois-ci un nouvel angle : celui du journalisme-entrepreneuriale. 

Avant le démarrage de l'incubation, toute une série de tables rondes a été organisée sur de nombreux thèmes liés au monde des médias. Même si certaines table-rondes ressemblaient à de vrais débats d'experts stricto sensu, ceux-ci avaient quand même l'avantage de donner quelques clés de compréhension des problématiques et enjeux actuels qui ont cours. Bon, j'avoue que certains débats dépassaient parfois le simple cadre de l'état des lieux, pour être de vrais échanges philosophiques voire "journalo-futuristes". Je repense en l'occurence au débat d'anthologie sur le podcast à la gaîté lyrique...  
Un collector!

Après avoir été sélectionnée parmi une centaine d'autres projets, j'ai pu pitcher mon idée devant un jury de professionnels. Ces derniers l'ont désigné à l'unanimité comme lauréat, aux côtés du Quatre heure et de Bug Magazine. Je ne vous raconte pas la joie et l'émotion que j'ai ressenti! C'est une chose de blogger, cela en est une autre de vouloir en faire un média grand public. On a beau croire en la pertinence de son projet, sa faisabilité et viabilité, le fait que qu'il ait été choisi à l'unanimité par les professionnels donne un coup de boost et élève encore plus la confiance en soi.
 Une fois dans l'incubateur, fini le débat philosophique pour rentrer dans le "dur":  Quelle est la ligne éditoriale choisie? A qui le média s'adresse-t-il? pour quel modèle économique? Nous avons rencontré tour à tour des professionnels qui ont jeté un oeil à nos projets et nous ont fait leurs retours d'expériences et donné pas mal de conseils.

De manière générale, l'expérience Média Maker a été riche et intense. Il faut savoir accepter les critiques, prendre aussi du recul et adapter certains conseils à son projet. J'ai appris beaucoup de choses sur un laps de temps assez court,  reçu énormément de feedback et étoffé mon réseau. Pour moi, ce cadre a été très bénéfique pour maturer le projet,  me remettre en question, puis me poser les bonnes questions. L'incubateur m'a permit également de mieux appréhender le secteur de la presse en ligne et de faire évoluer plus vite mon projet. 
Il y'a quelques semaines, je répondais à une interview pour RFI l'atelier des médias, où je donnais déja un premier feedback à écouter ici (mon intervention à partir de 2min57) : http://atelier.rfi.fr/profiles/blogs/media-maker-retour-incubateur-medias-streetpress?context=featured

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez déja qu'avec mon équipe nous préparons une campagne de crowdfunding.  Je vous en reparle très très vite!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...