24.11.12

A Big Crush On ... DENT de M∆N





Voici mon gros coup de coeur de la semaine, il s'agit de la marque : DENT de M∆N.
Il faut dire que des marques de prêt-à-porter utilisant du tissu africain (ou d'inspiration africaine) et totalement dédié à l'homme, je n'en connais pas beaucoup (sauf Laurence Airline, Kévé, Ozwald Boateng et Adrien Sauvage). 
A vrai dire, j'ai été totalement subjuguée par  DENT de M∆N, son audace, l'excellent choix des tissus et les magnifiques coupes.

This is my big crush of the week : DENT de M∆N.
I have to admit that ready-to-wear clothing using some African fabric (of of African inspiration) and totally dedicated to men, I do not know a lot (Except LaureAirline, Kévé, Ozwald Boateng and Adrien Sauvage). To tell the truth, i am totally in love with DENT de M∆N, i love their boldness, the excellent choice of fabrics and the beautiful cuttings.





DENT de M∆N est une marque toute récente, basée à Londres. L'esprit de la marque est de briser les règles et les normes établies en mêlant à des coupes classiques la fraîcheur de l'imprimé africain. D'ailleurs, les tissus ont été choisis méticuleusement, en effet, ce sont principalement des tissus vintage des 70's.
D'après Chris Chasseaud, le brand manager de DENT de M∆N,  L'homme DENT de M∆N a confiance en lui mais sans arrogance. Dent de Man donne la possibilité d'avoir une silhouette contemporaine tout en  reflétant la personnalité et le lifestyle de celui qui le porte.Les pièces sont éclatantes et donne du peps à la garde robe.

DENT de M∆N is a quite recent brand, based in London. The spirit of DENT de M∆N is to break rules and established standards by mixing with classic cuttings the freshness of the African printed fabric. Moreover these fabrics were accurately chosen, indeed they are mainly vintage fabrics of 70'S.
According to Chris Chasseaud, Brand manager of DENT de M∆N , DENT de M∆N man is self confident but without arrogance. DENT de M∆N gives the possibility of having a contemporary silhouette while reflecting the personality and the lifestyle of the one who wears it. The pieces of the collection are bright and give an uplifting to the wardrobe of today's man.


Est-ce nécessaire de dire que J'adoreeeee!! Néanmoins, le nom de la marque m'intriguait énormément, j'avais tendance à le prononcer dans une sorte de franglais jusqu'à ce que Chris Chasseaud m'apprenne qu'en fait "Dent de Man" est le nom d'une montagne située dans la région du Man en Côte d'Ivoire...Honte à moi.

Is it necessary to say that I love DENT de M∆N. Nevertheless, I found the name of the brand intriguing, I pronounced it in a mix of French and English until Chris Chasseaud learned me that it was inspired by the name of a mountain (called "Dent de Man") located in Man's region in Ivory Coast... Shame on me!










22.11.12

Les T-shirts qui me font craquer!!





Hey,
Voici une sélection de mes t-shirts et sweats préférés! J'aimerais en acheter un mais je ne sais lequel choisir : Entre l'humour d'un Blingcool avec "In Chicken we trust" 

This is a selection of my favorites sweats! I would like to buy one but I don't know which one to choose : between the funny one "In chicken we trust"




ou le côté "plus engagé" d'un "Made in Abidjan" ou "Africa is the Future" mon coeur vacille. 

Or the engaged one with "Made in Abidjan" or "Africa is the future", my heart is mixed.




65 EUR


Alors, il est clair que les prix ne sont pas les mêmes, on passe aisément de 36€ à 48€ voire 65€...est-ce dû à la qualité du sweat ou la notoriété de la marque... Bref quoiqu'il en soit je ne sais toujours pas lequel des 3 choisir. Vous me conseillez lequel?

So, it's clear that prices are not the same, we cross easily from 36 € to 48€ and even 65€.  Is it due to the quality of the sweat or the fame of the brand... In brief I still don't Know which of the 3 to choose. CAn you advise me?



19.11.12

Focus on ... EVA DI CARO




Geometry, sensitivity, art ... This is what i feel when i see Eva Di Caro's Creations. Her creations are cosmopolitan, coming from here and there :  Japanese models on African fabrics, a mix between wax fabrics and Bazin fabrics. It's almost undefinable but known of everybody at the same time. Her work is not without reminding me, at some extent, Serge Mouange's work with Wafrica, the symboisis of Japan and africa.
































My Crush of the week ... Ladydood Again





Les créatrices de Ladyhood vont finir par me tuer, j'adore ce qu'elles font! Hâte que l'e-shop ouvre très vite!!

The designers of Ladyhood are going to kill me, i do love what they do!! Can't wait to see the E-shop!!

18.11.12

Lovely Sammy Aki





Je vous présente la magnifique Sammy Aki!! je l'avais rencontré lors de la soirée Afropolitan au Wanderlust et tout de suite le feeling est super bien passé , j'ai adoré son style, sa gentillesse et sa simplicité!
Allez jeter un coup d'oeil sur son nouveau blog Tabom Tabon, que j'adore déja!!

Let me introduce you to the beautiful Sammy Aki. I met her during the Afropolitan party @ Wanderlust and I really appreciate her style, her kindness and simplicity! Go check her new blog Tabom Tabon , That I already love!






Source pictures : Tabom Tabon

Love BABATUNDE!!




























Source : http://finsklondon.blogspot.fr/

Soirée Afro - Polis : Le récap


Hey,

Voici la vidéo récap de la soirée Afropolis, Just Enjoy the show!!

This is the video of Afro-Polis party, Just Enjoy the show!!




12.11.12

EVENT : AFRICA FASHION DAY BERLIN


Ola,
Voici encore un évènement qui m'enchante au plus haut point : l'Africa Fashion Day Berlin!
Après avoir fait, Londres, Bruxelles, Paris, je pensais que ma saison "Travel for fashion" était fini, et ben non çà repart!! Visiter l'Europe grace à la mode... j'adore!
Alors l'Africa Fashion Day Berlin est comme son nom l'indique une journée consacrée à la mode africaine à Berlin! Cet évènement est à l'initiative de Beatrace Oola, dont le but est de faire connaître la mode africaine en Allemagne, de donner une visibilité à des créateurs qui en manquent et de réunir dans un même lieu acheteurs,médias et clients potentiels. Pour le moment la date de l'évènement n'est pas ncore définitive mais ce sera probablement à la mi-janvier.


This is the kind of event I  really love : Africa Fashion Day Berlin.
After London, Brussels and Paris, I thought my "Travel for fashion" season was done. Finally no, here we go again! Visiting Europe thanks to fashion ... really love that!
So, Africa Fashion Day berlin was founded by Beatrace Oola, the aim of her project is to introduce African Fashion in germany, give visibility to designers who lack of it and bring together in a same place buyers, medias and clients. At that time, the date of the event has not been announced but probably mid-january.



Beatrace Oola

Il faut soutenir ce genre d'initiatives, car c'est ce qui contribue à renforcer la révolution actuelle que connaît la mode africaine.  L'AFDB s'est inscrit au Carlsberg-You do project pour trouver des fonds. Pour soutenir l'Africa Fashion day il suffit tout simplement d'aller voter. Un vote = 50 cents, c'est un petit geste simple et gratuit pour vous mais qui pourra leur permettre de faire de grandes choses avec les fonds réunis.
Il faut donc aller sur le lien suivant https://apps.facebook.com/423070487730662/projects/485  et clicker sur " Project jetzt supportieren"! En plus vous pouvez voter tous les jours!!

I think it's really important to support this kind of action, because it contributes to give more power to the actual revolution African fashion experiences now. AFDB has registered to the Carlsberg - You do project in order to find funds. For supporting AFDB, you just have to vote. A vote = 50 cents, it's a very simple, free and little gesture for you but it will enable them to make great things. So you have to go to the link following : https://apps.facebook.com/423070487730662/projects/485  and click on " Project jetzt supportieren". Besides, you can vote everyday!

9.11.12

Tendance : les SNOODS EN WAX



Kokomina


Hey,
Par ces temps frisquets et gris, comme tout le monde j'ai ressorti écharpes et gants et surtout mon snood en wax acheté chez Bazara'Pagne l'an dernier. Autant l'année dernière Bazara'Pagne faisait le total buzz en lançant ses snoods assortis aux clutch (ils faisaient même office de précurseur) autant aujourd'hui la tendance du snood en wax s'est imposée chez beaucoup d'autres acteurs du marché de l'accessoire afro.

C'est devenu un incontournable! Cela dit, il ne faut guère s'en étonner, cela fait partie du cycle de vie d'un produit. En effet, un acteur arrive sur le marché avec un produit frais et innovant qui va cartonner, il profite pendant un certain temps d'un monopole, puis d'autres acteurs (sentant le bon filon) s'engouffrent dans le même créneau en proposant des produits similaires.
C'est embêtant pour les acteurs de ce marché car il faut faire face à la concurrence mais c'est tout bénef pour nous les consommateurs car on a  : plus de choix et un meilleur arbitrage selon le prix et la qualité proposée.




De plus en plus d'acteurs se lançent dans le business des marques afro-urbaines, car une forte demande existe. Aujourd'hui et plus encore à l'avenir, il sera monnaie courante de trouver pour un produit donné une offre similaire avec différentes marques à des prix à peu près équivalents.
Comme je le disais déja dans mon article sur le plagiat dans le monde du prêt-à-porter wax (ici), le seul moyen de faire face à cette concurrence, c'est de donner de la valeur ajoutée à sa marque, de construire une réelle image de marque qui ferait qu'à produit comparable voire identique, le choix du consommateur se porterait sans problème sur son produit!
Ce qui est bien dommage, c'est que beaucoup d'acteurs de ce marché semblent ne pas l'avoir encore compris.

7.11.12

Pourquoi les tissus africains sont tendances alors même que les stylistes africains manquent de visibilité?

Hey,


Voici un sujet qui m'intéresse tout particulièrement et c'est sur ce thème que j'ai été interviewée par un journaliste de Diasporas news. L'itw vient de paraître  dans le numéro de novembre, voici le lien : http://www.diasporas-news.com/DIASPORAS-NEWS-N-35_a3398.html

Je vous le présente quand même sur le blog dans sa version définitive et sans coquilles, car il introduit formidablement bien pas mal d'articles qui suivront sur le blog!!

Pourquoi la BFW est-elle légitime ?


La BFW est un évènement mode comme un autre. Certains l'avaient à tort taxé d'évènement communautariste par préjugé et par ignorance à cause du mot "black". Or ce défilé a vraiment été l'occasion de découvrir de nouveaux talents du continent africain utilisant aussi bien des tissus comme le Bazin avec la collection d’Adama Paris ou le wax dominant dans la collection de Mariah Bocoum. Notons également l’excellent travail d'Elie Kuamé sur des matières fluides et toute en transparence.





Aujourd'hui il est incontestable que la mode africaine commence à se faire un nom, qu'elle est scrutée et surtout source d'inspirations. Pour preuve, cette année a vu l'émergence de nombreux show dédiés à la mode africaine. En Europe, il y a l'African Fashion Week de Londres, l'Ethno tendance fashion week-end de Bruxelles et maintenant la Black Fashion Week de Paris. En Amérique, le phénomène est similaire avec les Africa Fashion Week de Los Angeles et New York, la Miami Fashion Week. Le continent africain n’est heureusement pas en reste avec la Mercedes Benz Africa Fashion Show à Joahnnesburg, le Lagos fashion week & design, le Namibia fashion show ou le Ghana fashion show. La BFW est d'autant plus légitime qu'elle participe à ce mouvement général et contribue à donner de la visibilité à tous ces talents qui n'en disposaient guère. Je pense que nous sommes dans une vraie révolution et une réelle réflexion sur la mode africaine et je dirais même la mode afro-urbaine.




Quels sont les maux dont souffre la mode africaine ?


A mon sens, la mode africaine a longtemps été cantonnée au folklore et à l'idée première d'un manque de finition. Cette idée a longtemps perduré dans les esprits car les stylistes africains manquaient cruellement de visibilité. Aujourd'hui, la donne commence a changé et cela à l'initiative de magazines comme Arise Magazine, Fashizblack ou Black Fashion, grâce à la notoriété de certaines vedettes comme Inna Modja en France ou Solange Knowles à un niveau international, qui n'hésitent pas à donner un côté "Hype & trendy" à ces étoffes.





Globalement, je pense que nous sommes dans un mouvement général de fond qui tend à donner à la fois de la visibilité à cette mode africaine et lui permet de se renouveler grâce à de jeunes créateurs tels que Laurence Airline ou encore Bazara'pagne.

Je pense qu'il faut qu'on cesse de parler de maux, car une réelle révolution est enclenchée. La mode africaine se professionnalise. Le prêt-à-porter africain tend à ne plus être un marché de niche mais un marché à part entière où le nombre d'entrants augmente sans cesse et l'offre proposée s'élargie et gagne en qualité. On peut noter, aujourd’hui, un développement de sites professionnels de ventes en ligne similaire à Asos mais spécialisé dans la mode afro-urbaine avec Myasho, Africanpulse ou encore Agnès & Lola. Il ne faut donc plus penser aux supposés maux de la mode africaine mais plutôt réfléchir dès maintenant aux défis qui l'attendent.



Est-il vrai que les tissus dits africains sont tendances dans la mode alors qu’on parle de situation de quasi de marginalité des créateurs et stylistes africains ?

Actuellement les tissus africains font l'unanimité au sein du grand public, ce qui finit par attirer l’engouement et l’intérêt des créateurs. Il suffit d’abord de regarder les collections Spring Summer 2012 des grandes maisons de couture pour le constater, à titre d'exemple : Burberry, Gérard Darel, Agnès B, Simonetta Ravizza ou la SS13 de Moschino. Ensuite, cette tendance a atteint les enseignes retail, qui ont également lancé des collections d'inspiration africaine, exemple : Etam, Esprit, Topman, River Island ou H&M.



Moschino



River Island



Evidemment on peut parler de contradiction entre cette tendance et la visibilité quasi nulle des créateurs africains. Mais, il ne faut pas oublier que la mode reste un Business comme un autre, dans lequel des acteurs luttent entre eux pour obtenir de meilleures parts de marché. Si c’est le wax qui plaît aux consommateurs aujourd’hui, alors tous les acteurs n’hésiteront pas à satisfaire cette demande.


Toutefois, on pourra regretter qu’il ait fallu attendre que cette tendance soit initiée par des géants de la mode internationale, pour enfin donner un coup de projecteur aux créateurs africains.


4.11.12

A very Inspiring place ...




Une affiche de concert, une carte postale ou même la cover d'un magazine, il suffit que l'image me touche que vous pouvez être sûr de la voir placarder chez moi..

A concert's billboard, a postal card or the cover of a  magazine, when the picture touches me you can be sure to see it on the wall at home.



 
J'aime les contrastes, la puissance d'un noir et blanc, l'opposition d'une bouche pulpeuse face à un cou ... et quel cou... En l'occurence celui d'un Mike Tyson.

I love contrasts, the power of a black & white picture, the opposition between an orange luscious lip against a neck... and what a neck... It's Mike Tyson's neck.










Bref... l'endroit qui m'inspire c'est tout simplement mes toilettes lol.
In short, the place which very inspires me is  just my  restroom lol.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...