13.12.10

A Crush on : 09.12.10 : Janelle Monae Concert @ la Cigale



Le 9/12/10 se tenait le concert de Janelle Monae à la Cigale. A vrai dire c'est la seconde fois que j'assiste à un de ses concert et la première fois j'avais certes apprécié le show, mais j'avais été quelque peu refroidie par sa distance vis-a-vis du public (pas de bonjour ni d'au revoir et encore moins de "Hello Paris comment çà va?") et surtout choquée du fait, qu'il faille payer 10€ pour avoir une photo avec elle (Janelle Money?).

Malgré tout çà, je suis tellement fan que je suis retournée la voir une seconde fois et cette fois-ci j'ai pas été déçue une seule seconde!


Pic by Me

Pic by me


Janelle Monae a encore tout déchiré!!! Entre son précédent concert à la Maroquinerie et celui-là, on note une réelle différence : cette fois-ci on a assisté à un spectacle et non plus à un simple concert où elle a pu exprimé son talent et nous montré tout son art. Car on peut le dire sans rougir, la demoiselle est une artiste avec un grand A.

Ce n'est pas tout d'avoir le style, la voix, le déhanché et un minois à faire craquer plus d'un, en plus elle a une réelle culture et tout ce qu'elle entreprend s'inscrit dans une réelle démarche artistique. Pour preuve, un écran géant diffusait des vidéos derrière elle en lien direct avec les chansons qu'elle interprétait. On pouvait voir un match de boxe de Mohammed Ali en boucle, des gens faisant la fête dans les cabarets des années 60's ou encore plus étonnant le visionnage du "crime artistique" de Philippe Petit. D'ailleurs cette dernière vidéo a été projetée au moment même où Janelle s'est mise à peindre sur scène dans un élan "artistique" je suppose. C'est tout un symbôle et surtout ce n'est pas anodin : elle met en avant, de manière manifeste, l'art et celui-ci sous toutes ses formes. On a pu par exemple reconnaître des clins d'oeil au théâtre grecque de l'antiquité, lorsque les danseurs et Janelle se sont grimés de masques... pas besoin de rappeler les références évidentes à James Brown et les 60'S et 70's.


Pic By me


Cà nous change de certaines Beyonce, Britney, Rihanna et autres dont le leitmotiv artistique ne se résume qu'à "look at my boops" !

Elle est déjantée cette fille et d'un charisme fou! Moi qui lui reprochait sa froideur, je me suis prise une bonne claque.

PRIMO : elle s'est accroupie dans le public et a forcé tous les gens de la fosse à s'accroupir aussi autour d'elle... genre flashmob mais façon Janelle Monae. Et dire que d'habitude je suis toujours dans la fosse, DAMN!

SECUNDO : elle s'est littéralement jetée sur eux pour faire une vague!! Just an amazing Girl

Pic by me

Pic by me

Black Power Girl!
Pic by me

Ce petit bout de femme a vraiment tout d'une grande, moi je dis: WAHOUUU !!!
Au vu du concert, doit-t-on parler de Janelle Monae uniquement comme d'une Show-Girl comme le font les médias et autres? Moi j'ai envie de lui ajouté une seconde corde à son arc celui de "Performance-Art Girl"!



Pic by me

P.S : Bon, je vais tuer une rumeur, qui disait que le guitariste de Janelle n'était autre qu'André 3000 des Outkast avec une perruque. Réponse : FAUX. Le mec était derrière moi avant le début du concert, je l'ai bien scruté, relooké, dévisagé... c'est pas lui!!!



Une très belle rencontre : Miss Ketty (Ecrivain, comédienne, chanteuse... artiste quoi!)

Focus on ... OHEMA OHENE



Ohema Ohene a été créée en 2008 par Abena Pokuaa. Après l'obtention de son diplôme à la London College of Fashion, cette jeune designer anglaise fait ses armes en entreprise, pour acquérir à la fois des connaissances et du savoir-faire propre à ce secteur (l'environnement concurrentiel, les fournisseurs, les entrants potentiels etc...) mais aussi se créer un réseau. 
Quelques années plus tard, elle décide de lancer sa propre marque "Ohema Ohene", qui signifie " reine et roi" en ghanéen. Son inspiration provient de sa double culture ghanéo-anglaise dont elle tire profit, car Ohema Ohene se veut être une marque "représentative du multiculturalisme" de la société anglaise avec son côté so british qu'on lui connait.

Collection OH! "Birds Fly", 55 £











Collection OH! "Shell print", 70 £


Collection OH! "Nana-Love me", 65 £







A ce jour, les collections Ohema Ohene sont produites avec des tissus provenant du Ghana. L'ambition que la marque se donne pour les années à venir serait une démarche totalement durable avec une production entièrement délocalisée au Ghana, source d'emplois et de revenus pour ces populations (Bon ben rdv dans 10 ans comme dirait un certain P. Bruel).


La marque se décline en une ligne féminine (Ohema), masculine (Ohene) et une ligne accessoires (Oh!), disponible dans ses propres boutiques à Londres mais aussi via des réseaux de distribution tel qu'Ethik Concept au forum des Halles.

"Cardy Royal Blue", 70 £

Pour en voir plus, allez sur www.ohemaohene.com.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...